Comment construire une intrigue dans un roman 

Construire une intrigue dans un roman

L’intrigue est au cœur du récit : c’est elle qui fournit à l’histoire des personnages marquants, un contexte qui tient la route, des paysages époustouflants, et qui embarque le lecteur tout droit dans l’imaginaire de l’auteur.

Mais comment construire intrigue dans un roman ? De nombreuses méthodes existent afin de trouver l’inspiration et développer une intrigue crédible.

Cette semaine, les Éditions Baudelaire vous révèlent toutes leurs astuces !

Qu’est-ce que l’intrigue d’un roman ?

L’intrigue d’un roman se compose d’une succession de faits et d’actions qui constituent la trame de votre ouvrage. Grâce à celle-ci, le lecteur embarque pour un voyage empli d’émotions. Accompagné des personnages de l’ouvrage, il se lance dans une quête afin de prendre part à toutes leurs aventures.

Le contexte, le rôle des personnages, les obstacles et les nombreuses péripéties viennent étoffer l’intrigue afin de procurer aux lecteurs une lecture captivante. Plusieurs intrigues peuvent se retrouver mêlées au récit, mais gare à ne pas vous perdre !

Comment construire une intrigue dans un roman ?

Soyez organisé !

Afin de construire une intrigue réussie, il vous faudra vous organiser. Pour ce faire, n’hésitez pas à regrouper vos idées par catégorie. Cela vous permettra de constituer un récit limpide pour vous, mais également pour vos lecteurs. Gardez à l’esprit que ce roman s’adresse avant tout à eux, il vous faut donc vous mettre à leur place, afin de construire un récit qui les entraînera dans un voyage littéraire inoubliable !

Commencez par établir une liste des éléments fondamentaux qui composeront votre récit. Notez les grands événements de l’histoire, les personnages et les relations qui les unissent. Afin d’y parvenir, vous pouvez créer des fiches personnages. Elles vous aideront à vous organiser.

Ensuite, listez les obstacles auxquels ces personnages seront confrontés.

Une fois vos listes créées, vous devez à présent construire votre récit.

Définissez l’intrigue dans laquelle s’inscrit votre récit

Plusieurs types d’intrigues existent, il vous faudra donc choisir celle qui correspond le mieux à votre ouvrage. Selon le « ton » donné à votre intrigue, vous devrez adapter de nombreux éléments, tels que :

  • Les dialogues,
  • Le caractère de vos personnages,
  • La direction que prend votre récit.

Si vos personnages s’embarquent dans une aventure avec un objectif précis à atteindre, votre intrigue impliquera sûrement des quêtes inoubliables.

En revanche, si votre personnage principal se lance tête baissée dans des situations dangereuses, dans l’unique but de secourir l’être aimé, votre intrigue tournera principalement autour d’un sauvetage héroïque.

Bien évidemment, plusieurs autres intrigues existent (elles sont par ailleurs bien souvent liées au genre littéraire de l’ouvrage), comme :

  • Les récits initiatiques,
  • Les histoires d’amour,
  • Les histoire de vengeances,
  • Les histoire de mystères…

Tous les goûts sont dans la nature !

Commencer par la fin

Une fois le type d’intrigue défini, nous vous conseillons de rédiger la fin du roman en premier lieu. Cela peut paraître étrange de commencer par la fin, mais, sachez que de cette façon, vous aurez une idée claire de l’objectif à atteindre et de la manière la plus propice pour résoudre vos intrigues. Vous pourrez donc rédiger la fin grandiose que vous aviez à l’esprit et broder le fil de l’histoire autour de cette conclusion.

Les décisions de vos personnages, les obstacles et autres péripéties seront ainsi plus simples à établir afin de rédiger la fin dont vous rêvez. Tout comme vos personnages, vous vous lancerez dans votre propre quête !

Constituer les scènes importantes et les péripéties

Notez toutes les scènes que vous jugerez importantes, aussi bien pour le déroulé de l’histoire que pour le développement des personnages.

  • Quels rôles jouent vos personnages ?
  • Quelles sont leurs missions ?
  • Leurs objectifs ?
  • Parviendront-ils à s’en sortir ?
  • De quelles façons ?

Toutes ces questions ont pour but de faire avancer l’histoire. Les grandes scènes clés du récit vous permettront de faire évoluer vos personnages de façon construite et cohérente. Pleines de péripéties, ces scènes majeures apportent un certain rythme et dynamisme au récit. C’est grâce à elles que l’histoire suit son cours, au détriment parfois des personnages. Les lecteurs sont ainsi portés par votre histoire.

Une pause bien méritée !

Voilà ! Vos personnages et leurs relations sont désormais définis, les péripéties sont créées, et vous avez même déterminé la fin de votre roman… L’heure est venue de ne plus y penser. De cette façon, vous pourrez trouver l’inspiration pour d’autres éléments de l’histoire ou revenir, par la suite, sur certains points cruciaux négligés auparavant.

Ce temps de pause est important, puisqu’il vous permettra de rectifier d’éventuelles incohérences et d’étoffer votre récit. Vous serez donc plus performant et verrez votre œuvre sous un autre jour.

Ces conseils ont pour objectif de vous aiguiller dans la construction de votre roman. Bien évidemment, chaque auteur a sa propre façon de travailler. Après tout, l’écriture d’un livre est un art purement libre !

Crédit image : pixabay

Cet article vous a plu ? Partagez le :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.