Pourquoi écrire sous un pseudonyme

Pourquoi écrire sous un pseudonyme ?

Cette semaine, les Éditions Baudelaire décryptent les raisons qui peuvent pousser à utiliser un pseudonyme pour publier.

Avez-vous déjà entendu parler de Henri Beyle, de Wilhelm Albert Vladimir Popowski de La Selvade Apollinaris de Wąż-Kostrowitcky (n’oubliez pas de prendre une inspiration entre chaque nom) ou encore de François-Marie Arouet ? Je parie que cela ne vous dit rien ! En revanche, Stendhal, Guillaume Apollinaire et Voltaire sont des noms que vous reconnaissez immédiatement.

Nombreux sont les auteurs qui signent leurs ouvrages sous un nom de plume. Pourquoi choisissent-ils – ou ont-ils choisi – de préserver leur anonymat ?

Qu’est-ce qu’un pseudonyme ?

Il s’agit d’un nom choisi et utilisé par une personne en remplacement de sa propre appellation afin de préserver son anonymat. Bien souvent, de tels cas se rencontrent dans les disciplines littéraires et artistiques. On emploiera alors le terme « nom de plume » pour les auteurs et « noms de scène/d’artiste » pour les acteurs.

Pour les plus curieux, nous avons même consacré un article aux auteurs qui ont publié sous un pseudonyme.

Pourquoi opter pour un pseudonyme ?

Les raisons qui peuvent conduire les auteurs à cacher leur véritable identité sous un pseudonyme sont nombreuses.

Ils peuvent simplement souhaiter préserver leur vie privée ainsi que celle de leur entourage. Cela peut aussi découler d’une volonté de protéger leur vie professionnelle en dissimulant leur activité littéraire à leur employeur et à leurs collègues.

Parfois, ces raisons sont politiques. Par exemple, Daniel Defoe publie en 1719 Robinson Crusoé sous un pseudonyme, afin d’échapper à la justice de l’époque qui jugeait ses écrits trop provocateurs. Pour George Sand, ou plutôt Amantine-Lucile-Aurore Dupin, publier avec un nom d’homme lui permettait de crédibiliser ses écrits. En effet, en 1832, la discrimination envers les auteurs de sexe féminin était très importante.

Dans un registre plus ludique, un pseudonyme est l’occasion de laisser éclater votre originalité ! Parmi la grande étendue de livres publiés chaque mois, se démarquer est impératif. Un pseudonyme permet donc parfois de se rendre plus attrayant en se distinguant des autres auteurs aux yeux des lecteurs. Mais attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès.

Est-ce systématiquement une idée ingénieuse ?

Les pseudonymes sont bien plus souvent utilisés par les auteurs consacrés et reconnus. En revanche, pour les auteurs moins expérimentés qui publient leur premier ouvrage, l’intérêt est moindre.

Si vous publiez un livre sous un nom d’emprunt afin de ne pas être reconnu, y compris par vos proches, sachez que l’utilisation d’un pseudonyme peut être un obstacle à la publicité qui sera réalisée autour de votre livre. Il n’y aura donc probablement pas d’interview, de photographie et, dans certains cas, de séance de dédicaces.

Cependant, soyez rassurés : écrire sous pseudonyme (ou pas) est un choix très personnel qui n’appartient qu’à vous. Et puis, ne dit-on pas que le mystère fait vendre ?

Crédit image : Pixabay

Cet article vous a plu ? Partagez le :

Laisser un commentaire